Football: Naomi Osaka s’investit dans le ballon rond
Publié

FootballNaomi Osaka s’investit dans le ballon rond

Classée troisième à la WTA, la tenniswoman japonaise est désormais copropriétaire du North Carolina Courage, un club évoluant dans la ligue américaine de football féminin (NWSL).

par
Sport-Center/AFP
Naomi Osaka voit son engagement dans un club de football féminin comme un acte militant.

Naomi Osaka voit son engagement dans un club de football féminin comme un acte militant.

Twitter Naomi Osaka

Naomi Osaka, lauréate de trois tournois du Grand Chelem, est devenue copropriétaire du North Carolina Courage, a annoncé jeudi le club évoluant dans la ligue américaine de football féminin (NWSL).

«Je suis ravi d’accueillir Naomi. Elle incarne les valeurs que nous nous efforçons de cultiver dans notre club et son point de vue est inestimable sur des sujets qui vont au-delà du sport. Je ne connais personne de mieux pour nous aider alors que nous voulons continuer à inspirer la prochaine génération de femmes», a déclaré l’autre copropriétaire, Steve Malik, qui a acheté le Western New York Flash en 2017 et l’avait renommé et relocalisé dans la région de Raleigh.

Quant à Naomi Osaka, elle s’est fendue d’un Tweet dans lequel elle a expliqué son engagement: «Les femmes qui ont investi dans mon enfance ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui, je ne sais pas où je serais sans elles. Tout au long de ma carrière, j’ai toujours reçu beaucoup d’amour de la part de mes collègues athlètes féminines, c’est pourquoi je suis fière de partager que je suis maintenant propriétaire de @TheNCCourage ⚽️❤️»

«C’est un investissement auprès de femmes extraordinaires qui sont des modèles et des leaders dans leur domaine

Naomi Osaka

Osaka, qui a été selon Forbes la sportive la mieux payée au monde en 2020, sera impliquée dans différentes orientations et décisions à prendre cette année.

«Mon investissement va bien au-delà du simple fait d’être propriétaire d’une équipe. C’est un investissement auprès de femmes extraordinaires qui sont des modèles et des leaders dans leur domaine et qui sont une source d’inspiration pour toutes les jeunes sportives», a commenté la star de 23 ans, qui dit avoir «hâte de soutenir tout ce que le Courage fait pour la diversité et l’égalité».

Au front pour soutenir «Black Lives Matter»

L’an passé, Osaka est montée seule au filet de l’activisme au sein du microcosme figé du tennis mondial, pour soutenir «Black Lives Matter», n’hésitant pas à boycotter sa demi-finale du tournoi de Cincinnati dans le sillage du mouvement lancé par l’équipe NBA de Milwaukee après les tirs policiers dans le dos de l’Afro-Américain Jacob Blake, à Kenosha (Wisconsin).

Les organisateurs de l’événement avaient suivi en mettant le tennis sur pause pendant une journée et elle avait finalement accepté de jouer le lendemain.

Serena Williams avait montré la voie

Trois semaines plus tard, elle avait ensuite remporté l’US Open pour la deuxième fois de sa carrière après 2018, son troisième Majeur en incluant l’Open d’Australie de 2019.

Osaka n’est pas la première femme à investir dans un club de la NWSL. L’Angel City FC de Los Angeles, club nouvellement créé et devant intégrer la ligue en 2022, compte en son groupe de propriétaires la star du tennis Serena Williams, ainsi que les actrices Eva Longoria, Natalie Portman, Jennifer Garner et Jessica Chastain.

Ton opinion

0 commentaires