Football: Naples met la pression la Juventus Turin

Publié

FootballNaples met la pression la Juventus Turin

Naples est sorti vainqueur 2-0 samedi face au Hellas Vérone lors de la 20e journée.

Naples a obtenu contre Vérone sa quatrième victoire d'affilée.

Naples a obtenu contre Vérone sa quatrième victoire d'affilée.

Naples a conforté sa place de leader du championnat d'Italie et mis la pression sur la Juventus Turin, sa dauphine, qui devra aller s'imposer dans la soirée à Cagliari pour tenir le rythme.

Naples est reparti

Après un petit coup de frein début décembre (un point en deux matches), Naples est reparti pied au plancher et a obtenu contre Vérone sa quatrième victoire d'affilée. Archi-dominateurs, les coéquipiers de Hamsik ont tardé à trouver l'ouverture, mais les buts de Koulibaly et de Callejon sont logiquement venus récompenser leur supériorité. Cette victoire garantit à l'équipe de Maurizio Sarri de rester en tête jusqu'à la fin de la trêve, le championnat ne reprenant ensuite que le 21 janvier.

Les Napolitains comptent en effet quatre points d'avance sur la Juve, qui sait donc parfaitement ce qui lui reste à faire à Cagliari où elle jouera samedi soir, en clôture de cette 20e journée.

Derrière, l'écart est déjà creusé, car l'Inter Milan (3e), décidément dans une période difficile, n'a pu prendre qu'un point vendredi sur la pelouse de la Fiorentina (1-1). Les Milanais comptent neuf points de retard sur Naples et cinq sur la Juventus.

20/20 pour Immobile

Derrière l'Inter, il y a eu un chassé-croisé entre clubs romains, la Lazio dépassant l'AS Rome à la 4e place à la faveur de sa très nette victoire 5-2 sur le terrain de la SPAL et de la défaite des giallorossi face à l'Atalanta Bergame (2-1).

Même si l'Espagnol Luis Alberto s'est illustré avec un but et une passe décisive magnifiques, le grand homme du match côté Lazio a été l'avant-centre Immobile, auteur d'un spectaculaire quadruplé.

L'attaquant italien récupère ainsi la première place du classement des buteurs avec l'impressionnant total de 20 buts en 20 journées. Le duel pour le titre de «capocannoniere» est superbe puisque Icardi, l'avant-centre de l'Inter, a inscrit vendredi son 18e but.

Le meilleur buteur de la saison dernière, Dzeko, a de son côté marqué le seul but de la Roma, celui qui a ramené son équipe de 2-0 à 2-1 face à l'Atalanta (7e). Mais malgré 50 minutes jouées à 11 contre 10, les Romains n'ont pas réussi à revenir et cette défaite confirme leurs difficultés actuelles. Ils n'ont pris qu'un point en trois matches et glissent à la 5e place.

La Lazio est à deux points de l'Inter et la Roma encore une longueur derrière. Mais les deux clubs de la capitale ont un match en retard et la lutte pour les quatre premières places qualificatives pour la Ligue des Champions reste acharnée.

Benevento déchaîné

On n'arrête plus Benevento. Après avoir enchaîné 14 défaites d'affilée - record d'Europe battu -, le petit promu se rebiffe. Le match nul obtenu face au Milan lors de la 15e journée avait été suivi par trois nouveaux revers, mais l'équipe à la sorcière sur l'écusson vient désormais d'aligner deux victoires.

La semaine dernière, le Chievo Vérone avait été le premier à tomber et samedi c'est la Sampdoria, pourtant 6e du championnat, qui a cédé, battue 3-2. Et Benevento n'a plus que huit longueurs de retard sur la SPAL, premier non-relégable.

L'AC Milan (10e) aussi va un peu mieux. Après deux défaites et un nul, l'équipe de Gennaro Gattuso a enfin retrouvé la victoire samedi contre Crotone, même si elle est modeste (1-0). Le seul but du match a été inscrit de façon extrêmement heureuse par Bonucci qui n'a même pas vu le ballon lui rebondir sur la tête avant d'entrer dans les filets. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion