Football: Naples voit le scudetto s’éloigner, Milan reprend les commandes

Actualisé

FootballNaples voit le scudetto s’éloigner, Milan reprend les commandes

Naples s’est incliné 3-2 à Empoli après avoir pourtant mené 2-0 jusqu’à la 80e minute lors de la 34e journée de Serie A. Le titre s’éloigne toujours un peu plus pour les Napolitains. L’AC Milan s’est imposé dans le temps additionnel à Rome contre la Lazio (2-1).

par
AFP
Le scudetto s’éloigne pour Lorenzo Insigne et son équipe de Naples. 

Le scudetto s’éloigne pour Lorenzo Insigne et son équipe de Naples. 

AFP

Naples (3e) voit s’envoler toujours plus ses rêves de scudetto après s’être sabordé à Empoli, en s’inclinant 3-2 après avoir pourtant mené 2-0 jusqu’à la 80e minute, dimanche lors de la 34e journée de Serie A.

La défense napolitaine a complètement sombré lors des dix dernières minutes. Le latéral Kevin Malcuit a d’abord perdu un ballon qui a permis à l’Empoli de revenir à 2-1 par Liam Henderson (80e) puis son gardien Alex Meret s’est fait contrer juste devant sa propre ligne par Andrea Pinamonti sur le 2-2 (83e).

Improbable retournement de situation

Le même Pinamonti, euphorique, s’est ensuite jeté (88e) pour conclure un improbable retournement de situation qui laisse le Napoli à cinq points de l’Inter Milan (1er) et quatre de l’AC Milan (2e), avec un match de plus à jouer pour les deux formations milanaises.

Jusqu’à cette fin de match cauchemardesque, Naples avait pourtant été le plus efficace pour prendre le large grâce à Dries Mertens (44e) et Lorenzo Insigne (53e). Mais Luciano Spalletti a cette fois été trahi par sa défense, le point fort de l’équipe cette saison, en l’absence du «roc» Kalidou Koulibaly, suspendu.

Milan reprend la tête

L’AC Milan s’accroche à son fauteuil de leader de la Serie A, en conservant deux points d’avance sur l’Inter Milan (2e) grâce à une victoire arrachée dans le temps additionnel à Rome contre la Lazio (2-1), dimanche soir lors de la 34e journée. Surpris d’entrée par Ciro Immobile (4e), les Rossoneri ont égalisé en début de seconde période grâce à Olivier Giroud (50e).

Leur domination outrageuse de la fin de match, avec le retour sur le terrain de Zlatan Ibrahimovic entré pour les 25 dernières minutes, a trouvé sa récompense dans les ultimes secondes grâce à un but arraché par Sandro Tonali (90+2e).

Milan compte deux points d’avance sur l’Inter, vainqueur samedi de l’AS Rome (3-1), et sept sur Naples, qui est désormais quasi hors course pour le scudetto après sa défaite à Empoli (2-3). Mais les Nerazzurri peuvent reprendre la tête dès mercredi s’ils remportent leur match en retard à Bologne.

Le Barça encore battu au Camp Nou

Ton opinion

0 commentaires