France: Naps: un incontournable du rap festif
Publié

FranceNaps: un incontournable du rap festif

A Marseille, il n'y a pas que IAM, Soprano, Jul ou SCH. La scène doit aussi compter avec Naps et ses titres de pop-rap calibrés pour danser.

par
Fabien Eckert
Le rappeur a vendu 600'000 albums depuis ses débuts.

Le rappeur a vendu 600'000 albums depuis ses débuts.

DR

L'homme est hyperproductif. Depuis 2015, il a sorti cinq albums, dont le dernier en date, «Carré VIP», fait un joli carton, aussi bien en France qu'ici. «Il faut être productif. Plus je fais de titres et mieux c'est. Ça me permet de moins réfléchir», a estimé Naps, 28 ans, sur LCI.

S'il y a une constante dans ses productions à base de rythmes électroniques, c'est bien le côté festif qui donne envie de danser. «C'est mon délire dans le son. Je ne le fais pas spécialement pour que mes morceaux soient joués dans les clubs. Il faut que je fasse de la musique qui me plaise, à moi. Après, c'est que du bonus», a-t-il raconté à «La Provence». Sur «Carré VIP», le garçon a convié une ribambelle de rappeurs en pleine bourre actuellement à l'image de Soolking, Maes, Ninho, SCH ou Vald: «Je me reconnais dans les musiques qu'ils font. Avec Vald, c'est un featuring improbable et bizarre. Personne ne s'y attendait et, au final, on a fait une tuerie. C'est cool».

Ton opinion