Mexique: «Narcos», mais aussi enseignant
Actualisé

Mexique«Narcos», mais aussi enseignant

Un des trafiquants de drogue mexicains les plus recherchés depuis des années, Servando Gomez, connu sous le surnom de «La Tuta», percevait encore en juin 2009 son salaire d'enseignant.

«La Tuta» figurait déjà en mars 2009 dans la liste des 24 responsables de cartels les plus recherchés, et le gouvernement mexicain offrait dès lors l'équivalent de 2,4 millions de dollars pour aider à le capturer.

Il est considéré comme un des chefs du cartel dit de «La Familia» (La Famille), le plus implanté au Michoacan.

L'administration régionale a confirmé que «M. Servando Gomez Martinez est entré au service de l'Education fin 1985» et que «les paiements lui ont été suspendus depuis juin 2009, après une vérification détaillée de l'état des effectifs», a-t-elle souligné dans un communiqué.

Elle a démenti toutefois qu'il ait encore figuré dans les effectifs en 2010, comme l'a affirmé mercredi El Universal, un des plus grands quotidiens mexicains, selon lequel il avait perçu un peu plus de 4.000 dollars depuis le début de l'année.

«La Familia», considérée comme le premier producteur mexicain de drogues synthétiques, est un groupe criminel «d'un niveau incroyable de sophistication et de brutalité», selon les agents américains du FBI, qui a arrêté plus de 300 de ses membres aux Etats-Unis.

Au Mexique, la «guerre des cartels» pour le contrôle du trafic, entre règlements de comptes et affrontements des trafiquants avec les policiers ou les militaires, a fait officiellement 28.000 morts depuis la prise de fonctions du président Felipe Calderon, en décembre 2006. (afp)

Ton opinion