Natascha Kampusch indemnisée
Actualisé

Natascha Kampusch indemnisée

Un tribunal de Vienne a condamné mardi un journal autrichien à verser 13 000 euros de dommages et intérêts à Natascha Kampusch, la jeune femme évadée de huit ans de séquestration en août 2006.

Celui-ci a publié des photos volées la montrant dansant avec un jeune homme.

Le quotidien gratuit Heute, qui avait publié en juillet ces clichés pris dans une discothèque de la capitale autrichienne, les avait légendés «son premier amour» et s'est rendu coupable d'une violation de la vie privée, a estimé le tribunal. Le journal a annoncé qu'il ferait appel.

Ces photos avaient été reprises par plusieurs quotidiens populaires européens, notamment le Bild-Zeitung en Allemagne et le Daily Mail en Grande-Bretagne.

Natascha Kampusch, 19 ans aujourd'hui, a acquis une célébrité mondiale après s'être évadée, le 23 août 2006, d'une maison où la retenait depuis plus de huit ans un déséquilibré de 35 ans, Wolfgang Priklopil, qui l'avait enlevée sur le chemin de l'école alors qu'elle n'avait que dix ans.

Traquée pendant plusieurs mois par les paparazzi, elle avait annoncé qu'elle défendrait scrupuleusement son droit à l'image et le respect de sa vie privée.

La jeune femme, qui vit à Vienne où elle fait l'objet d'un suivi psychologique intensif, a annoncé début décembre qu'elle débuterait en février une carrière d'animatrice sur une chaîne de télévision privée autrichienne. (ats)

Ton opinion