Natation: la sirène n'en pouvait plus
Actualisé

Natation: la sirène n'en pouvait plus

Laure Manaudou, qui a confirmé mercredi qu'elle partait s'entraîner à Turin, ne «supportait plus physiquement les entraînements» de son coach Philippe Lucas.

«Je ne supportais plus physiquement les entraînements de Lucas. Cela fait depuis 2001 que je nage avec lui. J'avais déjà dit à ma copine Esther Baron (la Française championne d'Europe, ndlr) qu'à ce rythme-là j'allais exploser», a-t-elle raconté dans un entretien au quotidien La Stampa.

Interrogée sur la possibilité d'essayer un autre programme avec son entraîneur, la nageuse a répondu par la négative: «Je sais comment il fonctionne, je connais bien Philippe. Je veux lui démontrer que je peux gagner sans lui», a-t-elle ajouté.

Laure Manaudou a précisé avoir «parlé pendant une heure» avec Philippe Lucas et que «cela n'a pas été facile après six années ensemble. Je sais qu'il va tout faire afin de trouver une nageuse pour me titiller sur 400 mètres», a-t-elle déclaré.

«La décision est prise, je resterai en Italie jusqu'à la fin de ma carrière», a affirmé la championne du monde. La nageuse, qui fêtera en octobre ses 21 ans, va aussi retrouver en Italie son fiancé Luca Marin qui s'entraîne également au club de Turin.

«Il est content que je vienne en Italie. Il ne s'y attendait pas et cela montre bien que j'ai fait mon choix toute seule. Il m'a même dit que je devais rester m'entraîner au Canet. Mais je ne pouvais plus», a-t-elle encore indiqué.

(si)

Ton opinion