Natation: Lucas affirme que Manaudou est partie «pour travailler moins»
Actualisé

Natation: Lucas affirme que Manaudou est partie «pour travailler moins»

CANET-EN-ROUSSILLON, Pyrénées-Orientales - Philippe Lucas, officiellement séparé de la championne olympique Laure Manaudou, a estimé jeudi que sa protégée avait décidé de le quitter «pour travailler moins.»

A quinze mois des Jeux olympiques de Pékin, la Française a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière et de partir s'entraîner à Turin.

«Elle part parce qu'elle a envie de moins travailler c'est tout, elle fuit le travail, elle me l'a dit», a déclaré Lucas au cours d'une conférence de presse. «Elle dit: 'Je ne pourrai pas continuer à travailler comme ça'.»

Manaudou, qui compte décrocher un nouveau titre olympique à Pékin l'an prochain, est arrivée peu avant ses 15 ans chez Philippe Lucas dans le club de Melun. La paire avait rejoint Canet l'an dernier.

Sous la houlette de Lucas, elle a battu 36 records de France, six records d'Europe et trois records du monde. La Française triple championne du monde, sacrée championne olympique du 400m à Athènes en 2004, détient les records du monde en grand bassin du 200m et du 400m nage libre ainsi que les records d'Europe du 800m libre et du 100m dos.

«Je ne voulais plus l'entraîner par rapport à son comportement et puis elle n'avait plus du tout envie de s'entraîner avec moi», a ajouté Lucas. «Je ne dirai jamais de mal de cette nageuse qui est une grande nageuse, une grande championne avec qui j'ai eu des grands moments. Et, surtout, je pense qu'il faut être intelligent et respecter les choix.» (ap)

Ton opinion