Actualisé 02.10.2013 à 10:34

Genève

Natels et cannabis à La Pâquerette

Des téléphones portables et du cannabis auraient été retrouvés mercredi dernier lors d'une fouille au centre de réinsertion de détenus dangereux de La Pâquerette, à Genève.

Le porte-parole du département de la sécurité Laurent Forestier n'a toutefois pas voulu préciser la nature des objets confisqués par la police.

La «Tribune de Genève», qui a révélé l'information, évoque la saisie de téléphones portables et de cannabis. M.Forestier s'est refusé à confirmer cette information. Le porte-parole du conseiller d'Etat Pierre Maudet a simplement indiqué que des sanctions avaient été prises contre plusieurs pensionnaires de La Pâquerette.

L'institut, qui se situe dans l'enceinte de la prison préventive de Champ-Dollon, se trouve au centre de la tourmente depuis l'assassinat d'Adeline, qui y travaillait. La sociothérapeute de 34 ans avait été tuée alors qu'elle accompagnait en sortie éducative le violeur récidiviste Fabrice A.

A la suite de ce drame, La Pâquerette, qui dépendait depuis sa création en 1986 des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), a été placée provisoirement sous l'autorité du Département de la sécurité. Ce centre de réinsertion unique en Suisse est dorénavant soumis aux mêmes règles que le reste de la prison de Champ-Dollon. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!