Accident: Naufrage d'un mégayacht
Actualisé

AccidentNaufrage d'un mégayacht

Le plus grand navire de plaisance immatriculé en France a sombré vendredi en mer Egée, en Grèce. Il appartenait à un ami de Sarkozy.

par
spi

Après le drame du «Concordia», un nouveau naufrage spectaculaire a eu lieu non loin des côtes grecques. Le «Yogi», yacht ultraluxueux de 60 mètres, a été victime d'avaries mécaniques lors d'une tempête en mer Egée. L'impressionnant navire appartenait à Stéphane Courbit, un richissime homme d'affaires français ami du président Nicolas Sarkozy.

D'abord couché sur le flanc, le «Yogi» a fini par couler. Les huit hommes d'équipage ont pu être sauvés lors d'une spectaculaire opération d'hélitreuillage, à laquelle ont participé deux hélicoptères et une frégate de la marine grecque.

Luxe et gigantisme

Conçu en 2011, le «Yogi» était le plus grand yacht immatriculé en France. Il comprenait 800 mètres carrés d'appartements privés à la décoration inspirée de l'île de Bali. Il était également doté d'une piscine à fond de verre, d'une salle de relaxation et de massage et d'une «lounge multimédia» aux équipements audiovisuels dernier cri. Il avait reçu la distinction du Yacht le plus innovant de l'année 2011 à l'International Boat Show de Cannes. Le mégayacht était proposé à la location pour 357'000 euros la semaine en basse saison, 378'000 euros la semaine en période de pointe.

Causes peu claires

Les causes de l'accident restent obscures. Le capitaine du bateau a évoqué une «panne de moteur». Mais l'enquête poursuit son cours.

Ce naufrage est un coup dur pour son propriétaire, commente «Paris-Match», qui rappelle que Stéphane Courbit doit trouver 143 millions d'euros que la milliardaire Liliane Bettencourt avait investis l'année dernière dans son groupe et qu'il a promis de rembourser.

Ton opinion