Naufrage du «Sea Diamond»: père et fille disparus
Actualisé

Naufrage du «Sea Diamond»: père et fille disparus

Deux passagers français, un père de 45 ans et sa fille âgée de 16 ans, sont portés manquants après l'évacuation de 1200 passagers et 400 membres d'équipage d'un navire de croisière.

C'est ce qu'ont annoncé les autorités grecques qui précisent que les listes des personnes secourues étaient à nouveau vérifiées.

Le «Sea Diamond» avait émis un signal de détresse après avoir heurté des rochers au large de l'île de Santorin. Une vingtaine des membres de l'équipage sont demeurés à bord du navire, qui bat pavillon grec, après l'opération de sauvetage qui a duré environ trois heures. Le bateau avait heurté des rochers vers 16h et commencé à prendre l'eau.

Plus d'une dizaine de bateaux ont participé à l'opération d'évacuation de ce navire exploité par la société chypriote Louis Cruise Lines, ainsi que six hélicoptères de secours envoyés par la marine, deux avions de transport militaire et quatre navires de guerre.

D'après le ministère de la Marine marchande, 1.195 passagers -de nationalité américaine pour la plupart- et 391 membres d'équipage se trouvaient à bord du «Sea Diamond». On dénombrait également des ressortissants espagnols et canadiens parmi les passagers.

Le navire de 143 mètres, construit en 1986, a été rénové en 1999. Il semble qu'il ait heurté un récif dans le lagon de l'île volcanique de Santorin.

(ap)

Ton opinion