Actualisé

BasketballNBA: San Antonio trop fort pour Washington

Les Spurs emmenés par Tony Parker ont battu les Wizards 112 à 100 samedi.

Tony Parker dans le stade des Wizards à Washington DC. (Samedi 26 novembre 2016)

Tony Parker dans le stade des Wizards à Washington DC. (Samedi 26 novembre 2016)

AFP

San Antonio, sous la conduite d'un Tony Parker, très en jambes, a signé sa neuvième victoire de suite, la 14e de la saison, sur le parquet de Washington 112 à 100, samedi. Les Spurs sont toujours invaincus en déplacement, soit dix victoires de suite à l'extérieur pour commencer la saison, du jamais-vu dans l'histoire de la NBA.

La franchise texane qui restait sur deux défaites à Washington, a rejoint à la 2e place de la conférence Ouest les Clippers qui affichent aussi un bilan de 14 victoires et trois défaites.

Sous l'impulsion de Kawhi Leonard et de Parker (20 pts en 27 minutes de jeu, record personnel de la saison, 61,7% de réussite), les Spurs ont pris le large dans la 2e période où ils ont compté jusqu'à 15 points d'avance (53-38).

10e défaite de la saison pour Washington

Parker a dépassé le chiffre symbolique des 18'000 points (18'008) depuis ses débuts en NBA: il est le seul joueur en activité avec LeBron James à avoir marqué plus de 18'000 points et fait plus de 6000 passes décisives.

Les Wizards sont brièvement revenus à sept points (69-62), mais Leonard et LaMarcus Aldridge ont redonné de l'air à leur équipe pour boucler le 3e quart-temps avec seize points d'avance (90-76).

Gregg Popovich a pu faire souffler ses titulaires en début de dernière période, avant que Leonard (19 pts), Aldridge (24 pts) et Pau Gasol (8 pts et 10 rbds) ne reviennent sur le terrain pour définitivement mettre KO les Wizards.

«Nos jeunes recrues ont vite trouvé leurs repères, je suis surpris que la mayonnaise ait pris aussi vite», a admis «Pop».

Washington a concédé de son côté sa dixième défaite de la saison, malgré son duo John Beal/Bradley Beal, 46 points à eux deux.

Les Wizards ont enregistré le retour très attendu du pivot français Ian Mahinmi qui s'est blessé au genou gauche mi-octobre: pour son premier match sous le maillot de Washington, Mahinmi, passé par San Antonio, Dallas et Indiana, a sans surprise eu un rendement très réduit avec un point, un rebond, un contre et une interception. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!