Football: «Ne me casse pas les c……. et tais-toi»
Publié

Football«Ne me casse pas les c……. et tais-toi»

Frustré par la tournure de la rencontre sur le terrain du Hellas Vérone jeudi soir, le coach de l’Inter Milan, Antonio Conte, s’est un peu beaucoup emporté.

par
Sport-Center
Twitter

Tenu en échec jeudi soir sur le terrain du Hellas Vérone (2-2) en clôture de la 31e journée, l'Inter Milan n'est pas parvenue à reprendre la troisième place de Serie A, abandonnée la veille à l'Atalanta Bergame. Battus à domicile par Bologne lors de la précédente journée, les Milanais traversent une période compliquée et se retrouvent assez éloignés des ambitions du début de saison.

Du coup, la tension commence gentiment à monter et leur entraîneur, Antonio Conte, a fait montre d’une certaine nervosité devant son banc. Pire, le technicien de 50 ans s’est carrément pris le bec avec son homologue du Hellas Vérone, Ivan Juric. Et comme les matches se déroulent à huis clos depuis la reprise du foot post-coronavirus, les acteurs et les téléspectateurs ont tout entendu…

Furieux suite à une faute sifflée contre Lukaku après la demi-heure de jeu – son équipe était alors menée 1-0, Antonio Conte a fustigé la décision du directeur de jeu. Ivan Juric a donc signalé au quatrième arbitre les excès verbaux de son collègue, qui lui a balancé: «Ne casse pas les c……. et tais-toi. T’as compris? Muet». Ce à quoi Juric a répondu: «Tais-toi toi». Voilà pour le règlement de comptes, digne de la cour d’école.

Ton opinion

6 commentaires