Necro débarque enfin en Suisse
Actualisé

Necro débarque enfin en Suisse

Berne. Le rappeur se produit pour la première fois en Suisse. Pour le voir, les Romands ont rendez-vous jeudi dans la Ville fédérale.

Après dix-sept ans d'activisme hip-hop, c'est la première fois que le très controversé Necro se produit en Suisse. Détesté par certains, adulé par d'autres, ce MC de Brooklyn ne laisse personne indifférent tant sa musique ne fait aucun compromis, que ce soit dans la forme ou dans le fond.

Guitariste dans un groupe de metal dans son enfance, Necro prend un malin plaisir à surfer entre rap, fusion et metal, profitant de l'appui de guitares hurlantes pour accentuer l'impact de son propos.

Ses textes sont crus, violents, provocateurs, et il ne s'en défend pas, se présentant même comme «le rappeur le plus brutal de la planète».

Véritable homme d'affaires, Necro a monté son business au fil des ans, créant son propre label, Psycho+Logical, et alternant les casquettes de producteur, rappeur et... réalisateur de films porno, le sexe étant l'une de ses principales sources d'inspiration. Son rap n'est pas à mettre entre toutes les mains, certes, mais, comme il le précise, «ce n'est pas mon travail de contrôler ça, c'est le rôle des parents».

Reste que cet homme est un artiste talentueux, tant au niveau du flow, des lyrics que de ses productions.

Fabrice Aubert

Wasserwerk, je 22, 20 h

Ton opinion