Actualisé 07.08.2015 à 14:05

Domdidier (FR)

Négociations pas abouties avec les gens du voyage

Une cinquantaine de caravanes a bloqué jeudi soir la route cantonale. Des gitans voulaient emménager sur un terrain de foot de la commune. Une solution d'urgence a été trouvée après minuit pour qu'ils se rendent sur une parcelle à Domdidier.

de
fnt
La police fribourgeoise surveillait le convoi jeudi dès 18h sur la route cantonale reliant Saint-Aubin à Portalban.

La police fribourgeoise surveillait le convoi jeudi dès 18h sur la route cantonale reliant Saint-Aubin à Portalban.

Pagaille sur la route cantonale à l'entrée de Saint-Aubin jeudi en fin d'après-midi. «Une cinquantaine de caravanes est arrivée là, raconte le syndic Michel Marchand. Les gens du voyage souhaitaient s'installer sur un terrain de foot de la commune.»

Les autorités locales et régionales avec la gendarmerie sont intervenues pour les en empêcher. Les négociations se sont prolongées jusqu'à tard dans la nuit. Passé minuit, une «solution d'urgence» a été trouvée pour pallier la situation, selon la préfecture: un terrain appartenant à l'Office fédéral des routes (OFROU), à Domdidier près de l'autoroute. Le convoi a quitté les lieux pour s'y diriger nuitamment.

Selon le préfet, la gendarmerie a tenté de rencontrer vendredi après-midi des responsables du convoi installé désormais à Domdidier pour poursuivre les négociations, en vain pour l'heure. Mais les autorités ne semblent pas vouloir que ces dizaines de caravanes demeurent trop longtemps sur ce terrain. D'après nos sources, ces gitans qui s'expriment en français étaient à Vallon (FR), non loin de Saint-Aubin, jusqu'à jeudi matin.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!