Actualisé 08.11.2019 à 05:11

TémoignagesNesrin, 17 ans: la Suisse valide son mariage forcé

Des centaines de mineurs d'origine étrangère vivant en Suisse ont été mariés de force par leur famille. Leurs demandes d'annulation restent sans réponse. L'inaction des autorités a des conséquences dramatiques.

de
lhu
1 / 4
Chaque semaine, jusqu'à onze personnes se présentent au Service national contre les mariages forcés. Et une sur trois est encore mineure.

Chaque semaine, jusqu'à onze personnes se présentent au Service national contre les mariages forcés. Et une sur trois est encore mineure.

Stringer Iraq
«Il y en a plus que jamais», confirme Anu Sivaganesan, directrice de ce centre fédéral. En 2018, le service, basé à Zürich, s'est occupé de 119 cas de mineurs.

«Il y en a plus que jamais», confirme Anu Sivaganesan, directrice de ce centre fédéral. En 2018, le service, basé à Zürich, s'est occupé de 119 cas de mineurs.

Christian Schnur
«Fondamentalement, il faut supposer que les mariages de jeunes de moins de 16 ans sont forcés», estime la conseillère nationale zurichoise Thérèse Schläpfer.

«Fondamentalement, il faut supposer que les mariages de jeunes de moins de 16 ans sont forcés», estime la conseillère nationale zurichoise Thérèse Schläpfer.

Keystone

Chaque semaine, jusqu'à onze personnes se présentent au Service national contre les mariages forcés. Et une sur trois est encore mineure. «Il y en a plus que jamais», annonce d'emblée Anu Sivaganesan, directrice de ce centre fédéral. En 2018, le service, basé à Zürich, s'est occupé de 119 cas de mineurs. La plupart des victimes sont des Kurdes d'Irak et de Syrie ou des ressortissants d'origine turque, afghane ou somalienne.

Éviter à tout prix le déshonneur avant le mariage

«La principale raison (ndlr: de ces mariages précoces) est le culte de la virginité des femmes», explique Anu Sivaganesan. En Suisse, les familles craignent que leur fille ait des relations sexuelles avant le mariage parce que, ici, les hommes et les femmes évoluent dans le même environnement et non dans des sphères séparées, comme c'est le cas dans leur pays d'origine. «Afin de protéger l'honneur de la famille, la fille est donc mariée ou fiancée à l'étranger alors qu'elle est encore mineure.»

Samira (19 ans) et Nesrin (17 ans), deux jeunes femmes vivant en Suisse, ont été mariées de force alors qu'elles étaient encore adolescentes. Pour protéger leur anonymat, leurs noms et pays d'origine ont été modifiés. Elles nous racontent leur calvaire.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!