Nespresso: Nestlé fait saisir des dosettes françaises
Actualisé

NespressoNestlé fait saisir des dosettes françaises

Nestlé a fait saisir mardi des dosettes de café, compatibles avec son système Nespresso, chez l'un de ses concurrents, le Fribourgeois Ethical Coffe Company (ECC), qui fournit le groupe français Casino.

La guerre des dosettes est déclarée.

La guerre des dosettes est déclarée.

Le groupe Casino s'est lancé depuis le 27 mai sur le marché juteux des dosettes de café, avec des capsules fournies par ECC, brisant le monopole de Nestlé sur les dosettes alimentant les machines à café Nespresso.

«Nous avons entamé une action dite en &saisie contrefaçon& relative à la violation du brevet de notre système Nespresso. Il est actuellement trop tôt pour indiquer quelles sont les parties concernées», ont indiqué à l'AFP des porte-parole de Nestlé.

De son côté, ECC a affirmé que Nestlé avait «fait procéder par huissier, le 22 juin, à des saisies chez des fournisseurs d'Ethical Coffee Company», a affirmé ECC, une société basée en Suisse mais qui fabrique ses dosettes en France.

«C'est fondé sur les deux brevets que Nestlé a sur les machines à café mais nous ne fabriquons pas de machines», a souligné Jean-Paul Gaillard, ancien directeur général de Nespresso, estimant que les dosettes ECC sont «hors champ» des brevets Nespresso.

Il a ajouté avoir entamé, avant la saisie de mardi, «une forte offensive juridique» contre Nestlé, indiquant toutefois ne pouvoir en dire plus pour l'instant.

Nestlé avait annoncé le 15 juin avoir attaqué devant la justice française le groupe américain Sara Lee, un autre concurrent qui a brisé son monopole sur les dosettes de café Nespresso en lançant ses capsules en avril dans les grandes surfaces.

(ats/afp)

Ton opinion