Actualisé 04.07.2011 à 14:43

Alimentation Nestlé intéressé par un confiseur chinois

Nestlé mène des discussions afin de racheter le confiseur Hsu Fu Chi International. Si cette opération aboutissait, elle serait l'une des plus importantes acquisitions de société chinoise par un concurrent étranger.

Hsu Fu Chi s'est lancé dans des discussions préliminaires et confidentielles avec Nestlé en vue d'une possible transaction, a indiqué lundi la société chinoise cotée à la Bourse de Singapour. Mais il n'y a «aucune certitude qu'une transaction se matérialise», ajoute-t-elle. Nestlé a aussi confirmé ces discussions «préliminaires», sans donner de plus amples détails.

Les négociations autour du rachat de Hsu Fu Chi, dont la capitalisation boursière atteint 2,6 milliards de dollars (2,2 milliards de francs) sont «délicates», selon une source proche du dossier citée par le «Wall Street Journal». Une éventuelle annonce n'interviendrait pas avant «plusieurs semaines».

Bénéfices importants

Hsu Fu Chi International produit du chocolat, des friandises, ainsi que des gâteaux chinois et a dégagé sur son dernier exercice 2009/2010 un bénéfice net de 602 millions de yuans (78,8 millions de francs). Son chiffre d'affaires a atteint 4,3 milliards de yuans, selon le dernier rapport financier du groupe.

«Le groupe a longtemps mené des discussions stratégiques avec d'éventuels partenaires dans le domaine de la confiserie», notamment au Japon, en Europe et aux Etats-Unis, et poursuit cette stratégie, a-t-il précisé.

Cette opération permettrait à Nestlé de renforcer sa présence dans les marchés émergents et améliorerait sa croissance et sa profitabilité. Avec la prise de participation de 60% dans Yinlu Foods Group, annoncée en avril, Nestlé ajouterait en Chine 1,5 milliard de francs de ventes aux 3 milliards attendus cette année, selon des experts. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!