Actualisé 06.03.2013 à 21:26

LausanneNestlé licencie une vingtaine de personnes

22 employés ont été licenciés, mardi, au centre de recherche de la multinationale suisse situé dans les hauts de la capitale vaudoise.

von
Joël Espi
Une vingtaine d'emplois sont menacés sur le site de Vers-chez-les-Blanc.

Une vingtaine d'emplois sont menacés sur le site de Vers-chez-les-Blanc.

Une vague de licenciements, dont certains secs, a secoué mardi le centre de recherche de Nestlé, situé à Vers-chez-les-Blanc, dans les hauts de Lausanne. Une vingtaine de personnes vont perdre leur emploi dans différents secteurs de l'entreprise, d'autres seront mises en retraite anticipée. «Je suis déçue qu'ils n'aient pas cherché à nous replacer», déplore une femme remerciée. À 50 ans, celle-ci doute de pouvoir retrouver facilement du travail. «Je trouve ce plan de licenciement honteux, alors même que le groupe vient de réaliser un chiffre d'affaires record!», s'insurge un autre employé.

«Nestlé Research a revu sa mission au sein de l'organisation Nestlé», a communiqué mercredi l'organisation. Nestlé est ainsi en phase de restructuration et souhaite «renforcer» ses différentes activités dans le domaine de la recherche. «Alors que de nouvelles compétences seront pérennisées, et d'autres créées, un petit nombre de compétences ne correspondront plus à la nouvelle organisation», explique la multinationale.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!