Actualisé 07.04.2006 à 05:47

Nestlé: Peter Brabeck renonce à la double casquette

Peter Brabeck a confirmé vouloir abandonner en 2008 son rôle de président de la direction du groupe veveysan.

L?assemblée générale de Nestlé a donné mandat au conseil d?administration de moderniser les statuts de la multinationale. «Il faut adapter la structure de Nestlé», a souligné dans son discours Peter Brabeck. Pour le président du conseil d?administration et administrateur délégué, la modification des statuts permettra d?éviter une «situation de blocage».

Aujourd?hui, Nestlé n?est plus en mesure de réunir deux tiers du capital-actions pour une assemblée générale. Ce seuil requis pour modifier les statuts ne peut plus être atteint parce que plus d?un tiers des actionnaires ne sont pas inscrits au registre.

Le conseil d?administration va élaborer une refonte des statuts qu'elle présentera en 2007 ou plus tard. Peter Brabeck a insisté sur la nécessité pour la multinationale d?»adopter» le même rythme de changement que l?environnement économique.

«Nous sommes en train de transformer le superpétrolier Nestlé en un flotille d?unités flexibles, rapides et manoeuvrables.»

Fin de la double casquette

Cette évolution «stratégique et opérationnelle» devrait être achevée avant l?assemblée générale de 2008. Le moment sera alors venu de confier la gestion opérationnelle du groupe à un nouveau responsable, a déclaré Peter Brabeck.

Contesté à cause de sa double casquette, ce dernier resterait alors président du conseil d?administration. La Fondation Ethos a soutenu le projet de révision des statuts. Son directeur général Dominique Biedermann a demandé en outre que la rémunération des dirigeants soit soumise à un vote indicatif de l'assemblée générale.

L'Actionnariat pour une économie durable (ACTARES) a abondé dans ce sens. Cette organisation a demandé également que Nestlé fasse un effort pour améliorer la représentation des femmes dans les organes dirigeants du groupe. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!