Nestlé signe un accord avec la Fédération de la Croix-Rouge

Actualisé

Nestlé signe un accord avec la Fédération de la Croix-Rouge

Le PDG de Nestlé Peter Brabeck a signé mercredi à Genève un accord avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge. La multinationale injectera 1,5 million de francs en trois ans pour des projets liés à l'eau et l'assainissement.

En 2006, le soutien de Nestlé portera notamment sur des projets d'approvisionnement en eau potable de villages d'Afrique subsaharienne, de formation communautaire et de promotion de l'hygiène.

«Je suis heureux que la plus importante société mondiale d'eau embouteillée puisse faire bénéficier les populations africaines de ses compétences et de ses ressources par le biais des programmes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge», a déclaré Peter Brabeck.

«L'eau joue un rôle crucial pour l'éradication de la pauvreté et de la faim. Ce partenariat s'inscrit dans le cadre de notre contribution aux Objectifs du Millénaire, en particulier celui qui vise à réduire de moitié, d'ici à 2015, la proportion des habitants de la planète ne jouissant pas d'un accès à l'eau», a expliqué le secrétaire général de la Fédération Markku Niskala.

La coopération de Nestlé avec la Fédération a été officiellement établie en 2002 par la signature d'un premier accord de partenariat dont ont bénéficié divers programmes axés sur la prévention du VIH/sida au Nigéria et au Kenya. (ats)

Ton opinion