Paul Bulcke: Nestlé veut créer 300 emplois en Suisse

Actualisé

Paul BulckeNestlé veut créer 300 emplois en Suisse

Le patron de Nestlé, Paul Bulcke, prévoit, en dépit de la crise, un milliard de consommateurs supplémentaires dans les dix prochaines années.

«Ce qui compte est le succès à long terme», souligne-t-il dans une interview parue dans le journal «Sonntag».

Des suppressions de postes ne sont pas prévues, au contraire: «Nous n'avons pas de grands projets de restructuration. Pour cette année, nous prévoyons la création de plus 300 emplois en Suisse, indique le Belge de 55 ans.

Paul Bulcke ne peut toutefois pas garantir le maintien complet des postes de travail. «Une entreprise doit constamment s'efforcer de gagner en efficience», ajoute-t-il. «Pour rester à la pointe, il faut toujours agir plus rapidement que la concurrence. C'est pourquoi nous devons rester 'minces'. Nous le somes, et nous continuerons ce processus».

Concernant la question du secret bancaire, le patron de Nestlé soutient la Suisse. Pour lui, certains pays ont exagéré dans les critiques: «Au lieu de se concentrer sur ses propres problèmes, on prend le voisin en grippe». Paul Bulcke est cependant certain que la Suisse va surmonter cette épreuve.

(ats)

Ton opinion