Investissements: Nestlé veut séduire les fermiers d'Asie
Actualisé

InvestissementsNestlé veut séduire les fermiers d'Asie

Des fonds souverains achètent des terres en Afrique. Nestlé et Danone fédèrent les fermiers en réseau.

L'Arabie saoudite veut investir 100 millions de dollars dans des fermes en Egypte, en Turquie et en Ukraine. Elle négocie aussi des terres au Soudan, où le Qatar a acquis 200 000 hectares, selon Le Journal du Dimanche. C'est la conséquence de l'explosion du prix du pétrole. En fait, l'Arabie saoudite a cessé d'exporter du blé produit grâce à l'eau de ses usines de désalinisation alimentées au pétrole, car elles ne sont plus rentables, a confié à Bilan Peter Brabeck, patron de Nestlé.

Les géants de l'agroalimentaire cherchent aussi à assurer leur approvisionnement. Ils gèrent leurs propres domaines ou créent des fermes géantes. Nestlé n'a pas acheté de terrains, mais elle a signé des contrats avec des rizières productrices de riz rouge en Malaisie. Elle espère ainsi fédérer 300 fermes sur 300 hectares. Au Pakistan, elle enseigne comment produire du lait de qualité.

En Turquie, Danone a créé un centre de traite automatisée pour fidéliser 17 000 fermiers et améliorer la qualité du lait. La multinationale française veut financer quatre à cinq fermes géantes. En Amérique, elle a investi ainsi 10 millions de dollars, grâce aux pétrodollars des fonds souverains.

(gim)

Ton opinion