Actualisé 01.03.2009 à 22:31

VEVEYNestlé voit l'avenir avec le sourire

La crise ne devrait pas affecter la multinationale grâce à sa gamme de produits et à sa présence planétaire.

En 2009, le groupe vaudois anticipe une croissance de 5%. «Ce qui nous protège, c'est la grande variété de nos produits; sur une même gamme, ils sont à la fois standards, comme Nescafé, et haut de gamme comme Nespresso», a confié au Journal du Dimanche Paul Bulcke, PDG de la multinationale suisse.

Au total, 29 marques génèrent plus de 1 milliard de francs par an. En 2008, trois quarts d'entre elles ont procuré une croissance de plus de 10%. «Notre force tient à notre présence sur tous les continents, ce qui limite les risques», ajoute-t-il.

Pendant la crise, Nestlé ne baissera pas les prix de ses produits mais va innover pour donner envie au consommateur. Le groupe veveysan réserve chaque année près de 2 milliards de francs pour des acquisitions en ligne avec sa stratégie. Selon Paul Bulcke, cette politique restera inchangée, même si sur les places financières, «c'est un peu les soldes en ce moment».

Le patron du groupe assure aussi que Nestlé n'augmentera pas sa participation dans L'Oréal du vivant de son actionnaire principale, Liliane Bettencourt, et durant six mois au-delà.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!