Actualisé 07.03.2006 à 14:37

Nestlé Waters: ventes et bénéfice opérationnel en hausse

Nestlé Waters a renforcé sa place de leader mondial de l'eau embouteillée en 2005. La société estime désormais sa part de marché à 18,3%, soit un point de pourcentage de plus qu'en 2004.

Et elle affirme avoir retrouvé «un indiscutable leadership en volume» devant Danone (Evian, Volvic), avec une part estimée à 11,6%, contre 10,4% pour son grand rival.

Les 75 marques du groupe - dont notamment Perrier, Vittel, Contrex, San Pellegrino et les marques maison Aquarel et Pure Life - ont généré l'an passé un chiffre d'affaires de 8,8 milliards de francs, en hausse de 9,3%, a indiqué Nestlé Waters en détaillant le chiffre de ses ventes.

La croissance organique, épurée des acquisitions, désinvestissements et effets de change, est ressortie à 8,6%, contre seulement 0,6% en 2004, soit nettement mieux que le marché (& 5,5%). Nestlé Waters entend du reste poursuivre au même rythme sur l'exercice en cours.

Le bénéfice avant impôts, charges financières et amortissements (EBITA) s'est inscrit à 709 millions de francs. La marge opérationnelle a ainsi progressé de 6,1%, en dépit de la hausse des prix du PET et de l'énergie ainsi que de la concurrence féroce en Amérique du Nord sur les prix.

L'Europe en déclin

Détrônant désormais l'Europe, la région représente désormais un peu moins de la moitié du chiffre d'affaires total de Nestlé Waters (48,0% contre 44,9% en 2004). Elle a été le principal moteur de sa croissance (& 16,5% sur base comparable), aux côtés des pays émergents, dont la progression a aussi été à deux chiffres.

Par contre, la stagnation est toujours de mise sur le Vieux Continent (- 0,2%). Les ventes ne représentent plus que 44,8% (2004: 48,2%). Le groupe souffre du changement dans les habitudes de consommation, qui profitent par contre aux marques de distributeurs, aux premiers prix ainsi qu'aux chaînes de hard discount.

En valeur, la part de marché en Amérique du Nord atteint désormais les 37,6% (2004: 36,4%), notamment sous l'impulsion de la marque Nestlé Pure Life. En Europe, cette part a décliné à 16,8% (16,9%).

Les marques maison Pure Life et Aquarel, issues de production multisites, ont connu une belle évolution. Lancées respectivement en 1998 et 2000, elles comptent désormais pour 12% des ventes totales du groupe, soit un peu plus de 1 milliard de francs.

Les marques locales représentent toutefois toujours le gros des recettes, avec une part de près des deux tiers des ventes, tandis que les marques internationales comptent pour moins du quart du total. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!