Actualisé 21.08.2008 à 20:46

GenèveNet recul des recours scolaires

Cet été, 192 recours ont été déposés par des élèves du postobligatoire en situation d'échec.

Depuis le nombre record de 270 recours enregistré en 2005, la tendance est repartie à la baisse, grâce à une nouvelle approche dans la concertation avec les parents.

Non-promotion au degré supérieur, échec aux examens de maturité ou aux tests d'admission en apprentissage: tels sont les cas qui donnent lieu chaque année à un certain nombre de recours.

Il y a dix ans, le postobligatoire en dénombrait une cinquantaine. Un recourant sur six fait actuellement appel aux services d'un avocat. Même si l'avalanche de procédures s'est réduite, le sentiment de malaise dans l'enseignement demeure important.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!