Israël: Netanyahu dénonce un tir de missile iranien
Actualisé

IsraëlNetanyahu dénonce un tir de missile iranien

Le Premier ministre israélien a dénoncé lundi un tir de missile balistique par l'Iran, en affirmant qu'il évoquerait cette question avec le président américain.

Le Premier ministre israélien annonce sur Facebook que l'Iran a de nouveau tiré un missile balistique.

Le Premier ministre israélien annonce sur Facebook que l'Iran a de nouveau tiré un missile balistique.

Keystone

Benjamin Netanyahu rencontrera Donald Trump le 15 février à Washington. Il évoquera l'incident à ce moment-là.

«L'Iran a de nouveau tiré un missile balistique (...)», a affirmé M. Netanyahu sur sa page Facebook, alors que la Maison Blanche a affirmé être «au courant» d'un tel tir sans donner de précisions.

La date de ce tir n'a pas été précisée. L'Iran n'avait pas encore réagi lundi en fin de soirée à ces informations.

Considéré par Israël comme son ennemi numéro un, l'Iran a mené au cours des derniers mois plusieurs tests de missiles que les Etats-Unis et les gouvernements européens ont considérés comme une violation de ses engagements dans l'accord nucléaire conclu en 2015 avec les grandes puissances.

D'autres sanctions

Selon ces dernières, les missiles iraniens peuvent transporter des têtes nucléaires. La République islamique soutient que son programme balistique est purement défensif et «non-négociable».

Israël s'était vivement opposé à l'accord entre l'Iran et les grandes puissances qui garantit le caractère civil du programme nucléaire iranien en échange d'une levée progressive des sanctions internationales.

Les Etats-Unis ont suspendu les sanctions anti-iraniennes liées au nucléaire, mais en imposent d'autres liées au non-respect des droits de l'Homme par Téhéran, à son soutien au «terrorisme» au Moyen-Orient et à son programme de missiles balistiques. Donald Trump avait lui aussi dénoncé l'accord nucléaire durant sa campagne électorale.

«(...) L'agression iranienne ne doit pas rester sans réponse»

Le tir de missile iranien «est une violation flagrante d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU. A ma prochaine rencontre avec le président Trump, je vais évoquer le renouvellement des sanctions contre l'Iran (...) L'agression iranienne ne doit pas rester sans réponse», a dit Benjamin Netanyahu.

La résolution 2231 de l'ONU a entériné la levée progressive de la plupart des sanctions contre Téhéran, mais elle a maintenu l'interdiction faite à l'Iran de tirer des missiles balistiques capables d'emporter des ogives nucléaires.

Selon la chaîne d'information prisée des conservateurs Fox News, citant des responsables américains, il s'agit du premier test de missile balistique iranien depuis que Donald Trump est devenu le 45e président des Etats-Unis. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion