Actualisé 27.02.2018 à 18:47

TélévisionNetflix annonce sa première série en langue arabe

La plate-forme de SVoD diffusera en 2019 «Jinn», une production originale décrite comme «un drame super-naturel contemporain».

de
flu
Le Jinn est une créature surnaturelle dans la mythologie islamique (ici dans un épisode de la série Supernatural)

Le Jinn est une créature surnaturelle dans la mythologie islamique (ici dans un épisode de la série Supernatural)

DR

C'est un événement. Lundi 26 février, Netflix a annoncé la production d'une première série en langue arabe. Intitulée «Jinn», elle comptera six épisodes et sera diffusée en 2019. Elle aura à sa tête le réalisateur libanais Mir-Jean Bou Chaaya et le scénariste jordanien Bassel Ghandour (nominé aux Oscars pour «Theeb»).

«Stranger Things» peut se préparer à avoir de la concurrence. «Jinn» est en effet décrit comme «un drame super-naturel contemporain» qui portera à l'écran l'histoire de plusieurs adolescents. Leurs vies seront bouleversées à la rencontre d'un Djinn – une créature surnaturelle dans la mythologie islamique – dans le corps d'un jeune garçon. La plate-forme évoque «une sombre obscurité qui menace le monde».

Tournée en Jordanie fin 2018

Netflix a assuré que «Jinn» présentera de jeunes acteurs moyen-orientaux et sera tournée en Jordanie à la fin de l'année. Ghandour et Chaaya ont tous les deux salué l'effort du géant de la SVoD de représenter toutes les cultures du monde, y compris celle des peuples arabes, de leur folklores et leurs mythes. «C'est une excellente occasion de présenter la jeunesse arabe d'une manière unique. Le niveau d'authenticité que Netflix essaie d'atteindre avec ce spectacle est certainement ce qui m'a le plus attiré dans ce projet», a commenté le réalisateur libanais.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!