Streaming: Netflix fermerait la porte aux pubs pour les cryptomonnaies

Publié

StreamingNetflix fermerait la porte aux pubs pour les cryptomonnaies

La plateforme de streaming n’acceptera pas certaines annonces pour son futur abonnement en partie financé par la publicité, d’après un média.

Netflix s’apprête à lancer son nouvel abonnement dans certains pays.

Netflix s’apprête à lancer son nouvel abonnement dans certains pays.

AFP

Le prochain abonnement de Netflix incluant des publicités fait encore parler de lui. Lundi, on apprenait qu’il pourrait arriver plus tôt que prévu. Annoncée pour début 2023, cette nouvelle offre aux options limitées serait finalement lancée le 1er novembre aux États-Unis, ainsi qu’au Canada, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France, a avancé «Variety». Un article du quotidien australien «Sydney Morning Herald» indique à présent que toutes les réclames ne seraient pas les bienvenues dans cette nouvelle offre moins chère qui devrait coûter entre 7 et 9 dollars, d’après Bloomberg. Le journal explique que les publicités faisant la promotion de cryptomonnaies ne seraient pas autorisées. Les annonces politiques, celles sur les jeux d’argent et celles destinées aux enfants devraient aussi être bannies. Quant aux publicités pharmaceutiques, elles seraient aussi concernées par cette restriction de contenus.

Un porte-parole de la plateforme a fait savoir au quotidien australien que son modèle publicitaire en était encore à ses balbutiements et qu'«aucune décision n’a été prise». Pour le moment, il n’est pas clair si cette décision concerne uniquement l’Australie ou tous les pays dans lesquels sera lancée la nouvelle offre similaire à celle que prépare son concurrent Disney+. Si c’est le cas, Netflix suivrait les traces d’autres géants de la tech, comme Google, Twitter et Facebook (désormais baptisé Meta) qui ont interdit les pubs pour les cryptomonnaies en 2018.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(man)

Ton opinion

3 commentaires