11.09.2016 à 04:21

Israël«Nettoyage ethnique»: Netanyahu critiqué

Il avait qualifié de «nettoyage ethnique» le refus des Palestiniens d'inclure des juifs dans leur futur Etat.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu faisait face samedi 10 septembre à des critiques après avoir qualifié de «nettoyage ethnique» le refus des Palestiniens d'inclure des juifs dans leur futur Etat. Le département d'Etat américain a qualifié cette intervention d'«inutile» et d'«inappropriée».

Dans une vidéo publiée vendredi, Benjamin Netanyahu rejette l'idée que les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée sont un «obstacle à la paix». Il évoque la «diversité d'Israël», qui se manifeste par les «environ deux millions d'Arabes» qui y habitent, reflet de son «ouverture à la paix».

«Et pourtant les dirigeants palestiniens demandent un Etat avec une condition préalable: pas de juifs. Cela s'appelle du nettoyage ethnique», assure Benjamin Netanyahu.

400'000 colons

Environ 400'000 Israéliens vivent dans des colonies en Cisjordanie - territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967. Elles sont considérées par la communauté internationale comme illégales et comme le principal obstacle à la paix.

L'effort de paix entre Israéliens et Palestiniens est embourbé depuis l'échec d'une initiative américaine en avril 2014.

Le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas et Benjamin Netanyahu ont toutefois affirmé mardi qu'ils étaient d'accord sur le principe d'une rencontre destinée à relancer les négociations. Le président russe Vladimir Poutine tente d'organiser cette rencontre à Moscou, mais aucune date n'a été avancée. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!