Graffitis: Neuchâtel part en guerre contre les tags
Actualisé

GraffitisNeuchâtel part en guerre contre les tags

La ville de Neuchâtel a décidé de peaufiner ses moyens de lutte contre les tags.

Ensemble avec la Chambre immobilière neuchâteloise (CIN) et l'Association Neuchâtel Sans Tags (ANST), elle a fondé mardi l'association Villafranca dont le but est de prévenir et éliminer les tags sur les bâtiments privés.

Alors que la ville dispose depuis 2008 d'un montant inscrit à son budget pour éliminer les tags des bâtiments publics, il a été constaté que le défi principal concernait le patrimoine privé, a rappelé mardi dans un communiqué la direction municipale de l'urbanisme et de l'environnement.

De nombreux propriétaires privés sont véritablement découragés par la problématique des tags. L'association Villafranca, qui sera pleinement opérationnelle en 2012, entend leur proposer un dispositif durable pour empoigner le problème.

Actuellement en cours d'étude, celui-ci prévoit notamment un abonnement annuel aux propriétaires privés garantissant une élimination automatique et rapide des tags ainsi qu'un soutien pour le dépôt de plainte par procuration.

(ats)

Ton opinion