Votations 12 février: Neuchâtel s'engage pour Forta et HNE
Actualisé

Votations 12 févrierNeuchâtel s'engage pour Forta et HNE

Le gouvernement estime que les scrutins sur l'Hôpital neuchâtelois (HNE) et sur le fonds routier Forta sont essentiels pour construire l'avenir du canton

Le président du Conseil d'Etat neuchâtelois Jean-Nat Karakash.

Le président du Conseil d'Etat neuchâtelois Jean-Nat Karakash.

Keystone

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a lancé lundi la campagne en vue des votations du 12 février. Il estime que les scrutins sur l'Hôpital neuchâtelois (HNE) et sur le fonds routier Forta sont essentiels pour construire l'avenir du canton de Neuchâtel.

«Avec ces votations, nous n'avons rien à perdre, tout à gagner», a relevé le président du Conseil d'Etat neuchâtelois Jean-Nat Karakash en plaidant en faveur du double oui. Pour le gouvernement, ces deux objets sont emblématiques de la devise de l'actuelle législature «un canton, un espace».

«Le 12 février est une étape-clé de notre développement», a ajouté Jean-Nat Kararash. Pour le gouvernement, un oui des Neuchâtelois à la réorganisation hospitalière et un oui du peuple suisse à Forta va renforcer l'attractivité du canton et contribuer à assainir les finances cantonales tout en développant l'emploi.

Optimisme sur HNE

Au niveau cantonal, les citoyens se prononceront sur l'avenir de l'Hôpital neuchâtelois (HNE). Le projet du gouvernement prévoit de concentrer les soins aigus à Neuchâtel et la réadaptation à La Chaux-de-Fonds. Cette réorganisation est opposée à l'initiative des Montagnes neuchâteloises en faveur de deux hôpitaux autonomes.

Le Conseil d'Etat se montre optimiste en raison du large soutien apporté à son projet par le Grand Conseil. «Il faut dépasser les logiques purement identitaires et nostalgiques», a souligné le conseiller d'Etat Laurent Kurth qui estime que l'initiative constitue un retour en arrière.

Le dossier Forta apportera une impulsion au canton en concrétisant la stratégie «Neuchâtel Mobilité 2030», a souligné le conseiller d'Etat Laurent Favre. Le fonds routier pour les routes nationales et le trafic d'agglomération permettra la réalisation à partir de 2020 des contournements des Villes du Locle et de La Chaux-de-Fond pour plus d'un milliard de francs.

Moderniser le réseau cantonal

Les travaux de sécurisation du tunnel de La Vue-des-Alpes devisés à quelque 200 millions de francs seraient financés par le même fonds fédéral. «Si Forta est accepté, nous pourrons investir ailleurs», a souligné le ministre Laurent Favre qui se montre optimiste à deux mois du scrutin en raison du large soutien dont bénéficie ce projet.

Les votations du 12 février constituent aussi un test pour les cinq conseillers d'Etat. Le gouvernement à majorité socialiste a annoncé en septembre sa volonté de se représenter en bloc le 2 avril lors des élections cantonales. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion