Suisse romande: Neuchâtel veut autoriser les bars à prostituées
Actualisé

Suisse romandeNeuchâtel veut autoriser les bars à prostituées

Face à l'émergence du marché du sexe via internet ou les agences d'escort, l'Etat va adapter sa législation.

L'Etat pourra plus facilement contrôler cette activité.

L'Etat pourra plus facilement contrôler cette activité.

photo: Keystone/Illustration

Le canton de Neuchâtel va-t-il voir fleurir des bars à prostituées? Le projet de nouvelle loi cantonale sur la prostitution et la pornographie prévoit d'abolir l'interdiction du commerce du sexe dans les établissements publics, informe Arcinfo.ch. Le Grand Conseil doit encore valider ce texte.

Conformément à la loi de 2005, les péripatéticiennes et les tenanciers de salons doivent aujourd'hui s'annoncer auprès des autorités. Un bar s'adonnant à ce commerce sans autorisation peut quant à lui perdre sa patente. Mais face à l'émergence d'un marché du sexe via Internet ou des agences d'escort, l'Etat a décidé de revoir sa législation.

Contrôle renforcé

Les exploitants intéressés par ce type de bars devront désormais se doter d'une autorisation spécifique. Les escort girls seront elles contraintes de s'annoncer auprès de l'Office de contrôle. L'Etat pourra ainsi plus facilement contrôler cette activité.

Dans tous les autres établissements publics, l'exercice de la prostitution restera interdit. Enfin, le nouveau texte permettra aux autorités de prononcer des sanctions administratives en cas de non respect des règles.

(NewsXpress)

Ton opinion