Brugg (AG): Neuf ans de prison et expulsion pour le père qui a failli tuer sa fille

Publié

Brugg (AG)Neuf ans de prison et expulsion pour le père qui a failli tuer sa fille

L’homme qui avait lancé son enfant tête la première au sol à deux reprises a été reconnu coupable de tentative de meurtre. Le Ministère public portera le cas à la Cour d’appel.

La scène s’était produite sous les yeux de passants, qui ont pu intervenir.

La scène s’était produite sous les yeux de passants, qui ont pu intervenir.

20min/Lecteur-reporter

Une peine de prison de 9 ans et une expulsion du territoire pendant 13 ans a été infligée au père irakien d’une fillette de 4 ans à qui il s’en était pris sous le regard médusé de passants. Il avait saisi son enfant, l’avait lancée deux fois tête la première au sol avant d’être empêché de poursuivre son agression par des passants. «Vous avez privé votre fille d'une enfance insouciante avec deux parents», a déclaré le juge lors de la lecture du verdict.

«L'enfant a été la victime accidentelle de ses sentiments», a-t-il ajouté. Le père avait expliqué qu’il avait attaqué sa fille pour se «venger» de sa belle-mère, présente lors de la scène, qu’il haïssait et avec qui il avait eu une altercation verbale. Il avait été expulsé de son logement deux semaines plus tôt pour violences conjugales et avait approché dans la rue sa fille, la mère de la fille et la belle-mère, juste avant son passage à l’acte.

La responsabilité du condamné a été jugée moyennement diminuée, d’après une expertise psychiatrique. D’où la peine plus faible que celle requise par la procureure, qui réclamait une peine de près de 20 ans de prison. À l’issue de la lecture du verdict, elle a annoncé faire appel du jugement et d’envoyer le cas à la Cour d’appel.

(hoh/ywe)

Ton opinion