Actualisé 26.08.2009 à 08:33

Chenil du St-Bernard

Neuf chiots ont vu le jour

Neuf chiots saint-bernard ont vu le jour le 28 juillet au chenil de la fondation Barry à Martigny (VS).

La portée est exceptionnelle par son ampleur et aussi son origine. C'est une des rares portées issue de deux chiens de l'élevage de Martigny.

Les nouveaux-nés, cinq femelles et quatre mâles, porteront tous des noms débutant par la lettre U, une lettre différente étant attribuée à chaque portée. Les chiots seront visibles au musée des saint-bernard durant cinq semaines dès le 1er septembre.

Grande année

L'élevage enregistre annuellement une vingtaine de naissances. Cette année il pourrait y en avoir davantage. Une portée de neuf chiots est plutôt exceptionnelle, en général il y a plutôt 4 à 5 chiots, précise à l'ATS Anja Ebener, porte-parole de la fondation.

La portée est aussi rare car issue d'un mâle et d'une femelle de l'élevage. En général le mâle vient d'un autre élevage pour limiter la consanguinité, précise Mme Ebener. Mais l'accouplement a pu donner des saint-bernard à poils longs.

L'élevage garde un à deux chiots par portée. Les autres sont vendus à des acquéreurs intéressés de longue date. Il y a une liste d'attente, précise Anja Ebener. L'élevage de Martigny, le plus ancien du monde, mise sur la qualité. Depuis six mois il est au bénéfice du certificat de qualité certidog.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!