Actualisé 25.05.2006 à 23:57

Neuf policiers tués à cause d'un soldat «fou» au Timor

Neuf policiers timorais ont été tués et 27 autres blessés jeudi à Dili, selon un nouveau bilan de l'envoyé spécial de l'ONU.

Ils ont été mitraillés par un soldat «mentalement perturbé», imité par ses collègues, a précisé le responsable.

Parmi les 27 blessés se trouvent deux agents des Nations unies au Timor oriental, a précisé Sukehiro Hasegawa, coordinateur de l'ONU dans le pays. «Peu après midi des soldats du F-FDTL (Forces de défense du Timor oriental) ont commencé à tirer sur le quartier général de la PNTL (Police nationale du Timor oriental)», a raconté M. Hasegawa.

Après presque une heure d'échange de tirs, des policiers des Nations unies ont alors, selon lui, joué les intermédiaires et obtenu un cessez-le-feu à la condition que les hommes de la PNTL sortent désarmés et entourés par des membres de l'ONU.

Peu après que les policiers sont sortis, «un des militaires lourdement armés a commencé à crier et à tirer sur les membres désarmés de la PNTL», a précisé le responsable de l'ONU. D'autres soldats ont également tiré, selon lui.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!