Natation: Neuf records nationaux battus
Actualisé

NatationNeuf records nationaux battus

La première journée des championnats de Suisse de Zurich a été riche en événements.

Neuf records nationaux ont été battus alors que Laetitia Perez, Martina van Berkel, Patrizia Humplik, Damien Courtois, Daniel Rast, Flori Lang, Dominik Meichtry et David Karasek ont tous obtenu un ticket pour les Mondiaux de Rome.

Huit nageurs et nageuses de Swiss Swimming sont donc d'ores et déjà assurés de prendre part aux joutes prévues du 26 juillet au 2 août au Foro Italico. Swann Oberson a en revanche échoué sur 400 m libre. La Genevoise, 6e du 10 km en eaux libres aux JO de Pékin, s'est contenté de 4'17''44 pour conquérir le titre.

Laetitia Perez brille

La plus belle performance de la journée est à mettre au crédit de Laetitia Perez (19 ans), sur 50 m papillon. La sociétaire de Lausanne Natation a créé la surprise non seulement en dominant la favorite Martina van Berkel, mais surtout en signant le doublé ticket mondial/record de Suisse. En s'imposant en 27''18, elle battait de 0''24 la marque réussie par Martina van Berkel en séries, et améliorait de 1''52 son record personnel !

Un deuxième Romand s'est particulièrement mis en évidence. Damien Courtois n'a certes pas battu son record national sur 50 m papillon, mais il obtenait la limite mondiale grâce aux 24''29 réalisés en finale. Battu de 8 centièmes par le Genevois, son dauphin Daniel Rast (Liestal) décrochait lui aussi sa place pour les Mondiaux aux dépens de Flori Lang, auteur du même chrono mais lors des séries. Lang, qui renonça à cette finale, se consola en réalisant la limite mondiale sur 100 m dos où il glana l'or.

Dagon effacé

Patrizia Humplik poursuit quant à elle sa progression sur 200 m brasse. La Bernoise, médaillée de bronze aux derniers Européens en petit bassin dans cette discipline, a décroché son billet pour le rendez-vous romain en améliorant à deux reprises son propre record de Suisse. Elle l'a porté à 2'26''89, soit près de quatre secondes de moins que son chrono établi à Berlin au début du mois.

Le plus vieux record de Suisse masculin en grand bassin est tombé jeudi. Et plutôt deux fois qu'une. Kilian Bossard abaissait dès les séries la marque-référence détenue depuis le 17 juin 1988 par le Biennois Etienne Dagon sur 200 m brasse, mais cédait son record en finale. L'Argovien était alors battu par le très surprenant Bâlois de 16 ans Yannick Käser (2'16''21).

Les autres records ont été l'oeuvre de Martina van Berkel (1'03''18 sur 100 m dos) et des relais 4x200 m libre du SC Uster- Wallisellen (7'29''33) chez les messieurs et de Limmat Sharks (8'27''64) chez les dames. Dominik Meichtry réalisait la limite mondiale en tant que premier relayeur d'Uster-Wallisellen, tout comme David Karasek avec les Limmat Sharks de Zurich (2es).

(ats)

Ton opinion