Etats-Unis: New York en 2020 et 2080
Actualisé

Etats-UnisNew York en 2020 et 2080

Une étude américaine détaille comment le changement climatique affectera New York et ses alentours au cours du siècle. Disparition de forêts, montée des eaux, bouleversements sociaux : la Grande Pomme n'aura plus le même visage.

Ces perspectives sont détaillées dans un rapport de 600 pages commandé par la «New York State Energy Research and Development Authority» et est le fruit de trois années de travail par des scientifiques de plusieurs établissements universitaires.

Le rapport se concentre sur la façon dont le changement climatique aura une incidence sur les structures publiques, la santé, l'agriculture, les transports et l'économie.

Ainsi, les températures pourraient augmenter de manière sérieuse. En 2020, New York sera plus chaude de 3 degrés Fahrenheit et de 9 degrés d'ici 2080. Cela aura une incidence profonde sur l'agriculture notamment. Par exemple, selon le rapport, il n'y aura plus aucune variété de pommes cultivées aujourd'hui dans la région.

Les forêts seront également touchées : les sapins disparaîtraient au profit de mauvaises herbes.

Avec la montée des eaux, plusieurs zones comme Long Beach pourraient se retrouver les pieds dans l'eau, touchant des dizaine de milliers de personnes. Le rapport indique également que les effets du changement climatique pèseront de façon disproportionnée sur les pauvres et les handicapés entre autres. Dans les zone côtières de New York et le long des rivières situées au nord de la ville, une grande quantité de logements bon marché se trouvent en effet en zone potentiellement inondable.

Toutefois, certains effets pourraient être positifs. Interrogé par le New York Times, Art DeGAetano, professeur à l'Université de Cornell, estime que la ville aura de nouvelles opportunités économiques : «L'Etat de New York sera riche en eau et nous pourrons capitaliser dessus, lorsque les autres états du pays connaîtront la sécheresse.»

Ce rapport devrait servir de base à des discussions avec les autorités pour mieux prévenir et préparer la ville à ces bouleversements.

(20 minutes)

Ton opinion