Actualisé 10.02.2017 à 00:17

RésultatsNews Corp reste dans le rouge au 2e trimestre

Le groupe de presse et d'édition de la famille Murdoch accuse un nouveau recul mais souligne des efforts dans le numérique.

Rupert Murdoch, actionnaire majoritaire de News Corp., lors du Super Bowl à Houston. (5 février 2017)

Rupert Murdoch, actionnaire majoritaire de News Corp., lors du Super Bowl à Houston. (5 février 2017)

AFP

News Corp, le groupe de presse et d'édition de la famille Murdoch, est resté dans le rouge au deuxième trimestre avec un nouveau recul. Il a toutefois souligné que ses efforts dans le numérique portaient leurs fruits.

Les activités numériques représentaient ainsi 27% des revenus du segment «News and Information» pour 22% un an plus tôt et la croissance du revenu des activités dans les annonces immobilières provenant du numérique a été de 16%, a souligné le groupe.

La perte nette sur le 2e trimestre de l'exercice annuel décalé entamé en juillet a atteint 290 millions de dollars (290 millions de francs) pour un bénéfice de 62 millions un an plus tôt. le chiffre d'affaires a baissé de 2,1% à 2,116 milliards de dollars, un peu sous les attentes de 2,120 milliards de dollars.

Titre en baisse

Rapporté en résultat ajusté et exprimé par action, News Corp affiche toutefois un bénéfice de 19 cents par action, conforme aux prévisions des analystes. Le titre s'effritait légèrement dans les échanges électroniques d'après-séance à Wall Street, perdant 0,78% à 12,65 dollars.

Le directeur général, Robert Thomson, a souligné notamment que le Wall Street Journal, l'une des principales publications du groupe, avait désormais plus de 2,1 millions d'abonnés dont plus de la moitié à son édition numérique.

Par secteur, News and Information Services a vu ses revenus baisser de 7% à 1,303 milliard de dollars, en raison notamment d'une baisse de 12% des revenus publicitaires. Celui de l'édition a progressé de 4% à 466 millions, celui des annonces immobilières de 16% à 242 millions, mais le câble a vu les siens reculer de 2% à 104 millions de dollars, en raison notamment de la diffusion sur la même période l'an dernier de la coupe du monde de rugby. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!