«Nez rouge» moins utilisé
Actualisé

«Nez rouge» moins utilisé

Pour la première fois depuis le lancement de l'opération en 1990, «Nez rouge» a été moins utilisé durant les fêtes.

Entre le 1er décembre 2007 et le 1er janvier 2008 au matin, les bénévoles de l'association ont reconduit 23.537 personnes qui ne se sentaient pas en état de conduire en raison d'une trop grande fatigue ou d'un abus d'alcool, soit 3,4% de moins que l'année précédente.

En 2006, «Nez rouge» avait enregistré une progression exceptionnelle de 34% du nombre de personnes raccompagnées, rappelle mardi l'association pour expliquer ce léger tassement. Elle y voit également le signe d'une prise de conscience accrue des dangers de l'alcool et de la fatigue au volant, avec la mise en place de nouveaux moyens de transports publics nocturnes, le recours toujours plus fréquents à un «chauffeur désigné» ou encore l'apparition d'offres d'hébergement facilité sur certains lieux de fête.

Au total, les 7.585 bénévoles de «Nez rouge», soit 447 de plus que l'année précédente, ont effectué 11.291 trajets en voiture durant les fêtes de fin d'année (-4,1%) et parcouru 437.538 kilomètres, soit près de onze fois le tour de la terre. Comme chaque année, c'est la nuit de la Saint-Sylvestre qui a été la plus chargée: 2.722 transports (+12%) et 99.071 kilomètres ont été effectués, pour transporter 6.875 personnes en toute sécurité vers la nouvelle année.

En Suisse romande, c'est une nouvelle fois dans le canton de Genève que les services de «Nez Rouge» ont été les plus utilisés. Durant le mois de décembre, pas moins de 2025 personnes ont été ramenées à bon port en 981 transports. En Suisse alémanique, la palme revient au canton d'Argovie, avec 3.295 personnes reconduites en 1.683 trajets.

Depuis le lancement de «Nez Rouge» en 1990 dans le Jura, plus de 152.410 personnes ont été raccompagnées à ce jour en Suisse par les 66.275 bénévoles qui ont participé à l'action de prévention. (ap)

Ton opinion