Play-off de LNA: Ngoy: «Je ne pense pas que ce soit une surprise»
Actualisé

Play-off de LNANgoy: «Je ne pense pas que ce soit une surprise»

Fribourg, qui mène deux victoires à zéro dans sa série face aux Zurich Lions, confirme son statut d'outsider en puissance.

par
Maxime Huber

Gottéron est en passe de rééditer son exploit de la saison dernière, à savoir faire mentir la statistique en venant à bout du favori de la série, pour se hisser en demi-finales des play-off.

Pour son défenseur international, Michael Ngoy, de retour au jeu mardi soir après un mois d'absence (blessure aux adducteurs), ce n'est néanmoins pas une surprise.

– «20minutes.ch».  Michael, est-ce difficile d'effectuer son retour durant les play-off?

– Michael Ngoy.  Assurément! Toutefois, si je joue simplement, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes. Et puis je vais certainement être ménagé, en évoluant dans le quatrième bloc.

– Vous menez 2-0 dans cette série. Fribourg, un empêcheur de tourner en rond?

– On ne fait que confirmer notre excellent rendement depuis le début de l'année (n.d.l.r.: 13 victoires pour 4 défaites en 2009). Mais Zurich, champion d'Europe, demeure le favori de la confrontation.

– Lukas Flüeler remplacera Ari Sulander dans la cage zurichoise mardi soir, afin d'évoluer avec quatre étrangers en attaque...

– Ils étaient obligés de modifier quelque chose... En ce qui nous concerne, on ne va rien changer du tout. Tout fonctionne pour le mieux!

Dernier joker des Aigles

Mené deux victoires à zéro par Kloten en quarts de finale des play-off, Genève-Servette jouera son dernier joker mardi soir au Schluefweg. Et dire que la troupe de McSorley a tout fait pour «tomber» face aux Aviateurs, en lieu et place de Davos, à ce stade de la compétition. Mauvais calcul?

Motus et bouche cousue aux Vernets. L’état d’esprit du groupe, qui leur avait permis de faire trembler les Lions en finale l’an dernier, paraît, lui aussi, passé sous silence... Un semblant de rébellion pourrait néanmoins sourdre des rangs «grenat» avec une éventuelle titularisation du portier Gianluca Mona, longtemps blessé, ainsi que le retour de maladie du top-scorer, Juraj Kolnik. (hub)

Ton opinion