Actualisé 22.06.2015 à 18:34

Cyclisme - DopageNicki Sorensen passe aux aveux

L'ancien coureur danois, qui a évolué sous les ordres de Bjarne Riis dans les années 2000, a reconnu lundi s'être dopé au cours de sa carrière, à la veille de la publication d'un rapport de l'Agence danoise anti-dopage.

«Je me suis dopé. Je le reconnais complètement. J'en suis désolé et j'aurais aimé faire les choses différemment», a dit Sorensen, désormais directeur sportif de l'équipe Tinkoff-Saxo pour laquelle court Alberto Contador qui a déjà été suspendu pour dopage, au tabloïd danois «BT».

Sorensen, quadruple champion du Danemark entre 2003 et 2011, a couru les Tour de France, d'Espagne et d'Italie. Il a affirmé que son ancien manager, Bjarne Riis, qui avait reconnu en 2007 avoir utilisé de l'EPO pour gagner le Tour de France en 1996, ne l'avait pas encouragé à se doper.

«Ça s'est passé au début de ma carrière. Il y a plus de dix ans. C'était ma propre décision», a-t-il expliqué.

«J'ai parlé avec l'ADD (l'agence danoise antidopage) de mes propres expériences. Je l'ai fait pour soulager ma conscience et aussi parce que je voulais aider le cyclisme», a conclu Sorensen, qui a aujourd'hui 40 ans.

Mardi, l'ADD devrait publier un rapport sur l'utilisation des substances dopantes dans le cyclisme danois. Ce document, qui représente trois ans de travail, est la plus grande enquête réalisée sur le sujet dans le pays scandinave. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!