Formule 1: Nico Rosberg en pole position
Actualisé

Formule 1Nico Rosberg en pole position

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) partira en pole position dimanche pour le Grand Prix de Chine, après avoir signé le meilleur temps de la séance de qualifications, samedi sur le circuit de Shanghai.

C'est la première pole position de Rosberg, 26 ans, dont la carrière en F1 a commencé en 2006, et la première d'une Mercedes depuis que la marque à l'étoile a repris la F1 avec une écurie à part entière, en 2010, après avoir repris l'écurie Brawn GP.

«C'est un sentiment très spécial», a dit Rosberg, auteur au début de la Q3 d'un 1:35.121 meilleur d'une demi-seconde que le meilleur chrono du Britannique Lewis Hamilton (McLaren).

Auteur du deuxième chrono de ces qualifications, Hamilton, auteur de la pole position en Australie et en Malaisie, ne partira que 7e sur la grille, en raison d'une pénalité de cinq places pour avoir changé sa boîte de vitesses cette semaine.

La première ligne sera donc constituée de deux pilotes Mercedes, Rosberg et le septuple champion du monde Michael Schumacher (Mercedes), auteur du 3e chrono mais grand bénéficiaire de la pénalité infligée à Hamilton.

Sur la deuxième ligne, le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber) sera aux côtés du Finlandais Kimi Räikkönen, la 3e étant constituée de l'autre McLaren, celle de Jenson Button, à côté de l'Australien Mark Webber (Red Bull).

Le double champion du monde allemand Sebastian Vettel, éliminé en Q2, partira de la 11e place sur la grille, alors que le Français Romain Grosjean (Lotus), 10e temps de la Q3, a préféré économiser des pneus pour la course de dimanche.

Qualifications N.3:

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes-AMG) 1:35.121

(moyenne: 206,302 km/h)

2. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes) 1:35.626 (-5 places)

3. Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) 1:35.691

4. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) 1:35.784

5. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) 1:35.898

6. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) 1:36.191

7. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:36.290

8. Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari) 1:36.524

9. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:36.622

10. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) pas de temps en Q3

Eliminés Q2:

11. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

12. Felipe Massa (BRA/Ferrari)

13. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault)

14. Bruno Senna (BRA/Williams-Renault)

15. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes)

16. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes)

17. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari)

Eliminés Q1:

18. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari)

19. Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault)

20. Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault)

21. Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth)

22. Charles Pic (FRA/Marussia-Cosworth)

23. Pedro de la Rosa (ESP/HRT-Cosworth)

24. Narain Karthikeyan (IND/HRT-Cosworth)

(afp)

HRW critique le maintien du Grand Prix de Bahreïn

Human Rights Watch (HRW) a critiqué samedi la décision de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) de tenir, comme prévu le 22 avril, le Grand Prix de Bahreïn de Formule 1, malgré la poursuite des troubles dans ce pays. Cette décision «offre aux dirigeants bahreïnis l'occasion qu'ils recherchent pour masquer la gravité de la situation des droits de l'Homme dans leur pays», a écrit l'organisation de défense des droits de l'Homme dans un communiqué.

La FIA a annoncé vendredi dans un communiqué que le Grand Prix de Bahreïn aurait bien lieu le 22 avril. «En se basant sur les informations dont elle dispose actuellement, (la Fédération) est convaincue que toutes les mesures de sécurité nécessaires sont en place» pour la tenue de la course, a-t-elle déclaré.

Rappelant que la dernière édition du Grand Prix de Bahreïn avait été annulée en 2011 en raison des troubles dans le pays, HRW avertit que Manama va exploiter l'évènement pour dire que «la crise politique et des droits de l'Homme est terminée».

Ton opinion