Actualisé 17.08.2007 à 18:46

Nicola Sirkis a enchaîné conférence de presse puis soundchek

Avenches - L'Indomania s'est emparée des arènes de Rock Oz'.

Des fans du groupe Indochine font le pied de grue depuis ce matin (vendredi) aux premières heures. Certains d'entre eux ont eu la chance de voir arriver le chanteur Nicola Sirkis et sa formation.

Cris de joie, paroles échangées et même autographes signés pour les plus chanceux qui ont attendu leur idole derrière le site du festival, là où arrivent les véhicules et les bus des artistes. Le soundcheck de la formation rock française avait officiellement lieu de midi à 17h 00 sur la Grande scène. Mais point de Nicola Sirkis à l'horizon au début de la balance des sons. C'est à 15 h 00 que la vedette est apparue, accompagné d'Oli de Sat, son guitariste et compositeur, pour une conférence de presse à l'espace média, surplombant les gradins. A quelques mètres, une vingtaine de groupies, la plupart lookées en noir et maquillées, font des gestes et crient le nom de Nicola. Il les salue, puis s'assied face aux journalistes pour répondre aux questions. Tout de noir vêtu, avec des lunettes de soleil, il tient une tasse de thé avec une image asiatique imprimée dessus. «Un souvenir du Vietnam», explique t-il à «20minutes». Il confirme qu'après le concert à Avenches ce soir, puis celui de Colmar (en Alsace) samedi soir, la tournée initiée il y a deux ans arrive à son terme. Un DVD d'Alice June se prépare. Et dès septembre, Indochine entre en studio pour préparer un nouvel album, sous la houlette d'Olivier et Nicola. Et ce, toujours sous l'appellation « Indochine ». Alors qu'il y a trois ans, Nicola Sirkis prétendait être fatigué de jouer et tourner sous le nom d'un groupe qui existe depuis 1981… Le même Nicola dévoile encore qu'il aimerait bien faire collaborer une personne précise à son prochain opus, mais refuse d'en dire plus pour l'instant.

La conférence de presse prend fin. Sirkis et les siens montent sur scène pour une bonne demi-heure de répétitions, sous le soleil. Parmi les titres joués, une reprise du groupe britannique the Subways, "Rock&roll Queen". D'ailleurs, Nicola Sirkis a promis plusieurs reprises lors de leur avant dernier concert de cette tournée marathon qui s'achève ce week-end.

Frédéric Nejad

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!