Rassemblement à Paris: Nicolas Sarkozy s'est-il incrusté au premier rang?
Actualisé

Rassemblement à ParisNicolas Sarkozy s'est-il incrusté au premier rang?

L'ex-président ne devait pas se trouver en tête du cortège, mais il apparaît sur la photo montrant les chefs d'Etat côte à côte. Hasard ou manoeuvre? Le web en rigole.

par
joc
1 / 16
Nicolas Sarkozy (2e depuis la gauche) s'est-il volontairement faufilé en tête du cortège ou s'est-il retrouvé à cet endroit sans le vouloir?

Nicolas Sarkozy (2e depuis la gauche) s'est-il volontairement faufilé en tête du cortège ou s'est-il retrouvé à cet endroit sans le vouloir?

Reuters
Les internautes s'en sont donné à coeur joie pour se moquer de« Nico l'incruste».

Les internautes s'en sont donné à coeur joie pour se moquer de« Nico l'incruste».

La tentation était-elle trop forte pour Nicolas Sarkozy? Il faut dire que l'ampleur de l'événement était historique: 1,5 million de Français réunis à Paris pour ce qui est considéré comme le plus grand rassemblement de l'histoire de France et une ribambelle de chefs d'Etat marchant côte à côte: du jamais vu.

Sur ce qui restera comme une photo historique, on peut voir le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, marcher à quelques mètres du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. A leurs côtés se tiennent notamment Matteo Renzi, président du Conseil italien, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, le chef du Gouvernement espagnol Mariano Rajoy, le président ukrainien Petro Porochenko ainsi que le dirigeant malien Boubacar Keïta. Et au milieu se trouve... Nicolas Sarkozy.

Le Huffington Post s'interroge: l'ex-président français a-t-il joué des coudes pour se glisser au premier rang et, ainsi, figurer sur le cliché? Sur la vidéo diffusée par le site, on voit Nicolas Sarkozy tenter de prendre place au premier rang avant de se faire gentiment rappeler à l'ordre. Il arrive ensuite, peu à peu, à se glisser en tête du cortège et parvient ainsi à figurer in extremis sur la fameuse photo.

«Paris Match» avait, lui aussi, remarqué l'attitude de l'ex-président. Le site internet du magazine avait, dans un premier temps, titré «Comment Sarkozy s'est invité sur la photo». Quelques minutes plus tard, l'hebdomadaire a un peu édulcoré son titre, parlant alors des «coulisses d'une photo historique».

La manoeuvre, volontaire ou non de Sarkozy a beaucoup fait rire les internautes, qui se sont amusés à imaginer l'ex-président français dans diverses situations ayant marqué l'histoire (voir notre diaporama ci-dessus). Sur Twitter, le hasthag #JeSuisNico faisait le buzz lundi.

Hasard ou manoeuvre tactique de Sarkozy?

Comment Sarkozy tape l'incruste à la marche du... par LeHuffPost

Ton opinion