Mondial 2014: Nikos Aliagas craque sur Twitter: «crève connard»
Actualisé

Mondial 2014Nikos Aliagas craque sur Twitter: «crève connard»

L'animateur de TF1 a plutôt mal vécu la défaite de la Grèce contre le Costa Rica. Sur Twitter, il s'en est violemment pris à un internaute qui le narguait.

par
joc
Il ne faut pas chercher Nikos Aliagas, surtout quand il s'agit de l'équipe de Grèce.

Il ne faut pas chercher Nikos Aliagas, surtout quand il s'agit de l'équipe de Grèce.

Nikos Aliagas a passé un sale dimanche soir. Tendu comme un string dès le début de la rencontre qui opposait son pays, la Grèce, au Costa Rica, l'animateur de TF1 a eu besoin de partager son stress sur Twitter. «Je vais finir à l'asile», «Je vais avoir une attaque ce soir» ou encore «Je peux manger un sanglier entier tellement j'ai les nerfs»: Nikos a bombardé ses followers avec ses états d'âmes.

D'abord bon enfant, l'ambiance sur le compte Twitter de l'animateur a vite tourné au vinaigre, insultes et noms d'oiseaux se succédant. Après avoir poliment demandé à un internaute qui le traitait de «FDP» de «fermer sa bouche», Nikos Aliagas a commencé à perdre son sang froid. A un twittos qui qualifiait les joueurs grecs de «pd», l'animateur a répondu «Ferme ta gueule morveux». Mais un certain TonyDSctf a dépassé les bornes en écrivant: «Allé (sic) vous faire voir chez les grecs lol, #GRE équipe qui joue mal». Triste et fâché par la défaite de son équipe, Nikos Aliagas a alors lâché un «crève connard» bien senti à l'intention du petit impertinent.

Après avoir retrouvé son calme, l'animateur a décidé d'assumer son tweet: «Je réponds aux insultes comme il le mérite. Je ne regrette rien, il faut savoir se défendre avec les nazes», a écrit Nikos. Voilà qui a le mérite d'être clair.

Ton opinion