Télévision: Nikos Aliagas: «On baladera les élèves sur des rollers dans Paris»
Actualisé

TélévisionNikos Aliagas: «On baladera les élèves sur des rollers dans Paris»

Ce soir, l'animateur ouvre la "Star Ac'" 8. Il se confie, tout comme Quentin,
le dernier gagnant de l'émission.

par
Serge Bressan

– Nikos, comment vous sentez-vous avant ce nouveau marathon télévisuel?

– Ce n'est jamais la même histoire. Je ressens toujours une sacrée excitation. On a commencé il y a huit ans, on était un peu des apprentis sorciers, on ne pensait pas qu'en 2008, on serait encore là…

– Les candidats résideront au centre de Paris...

– Oui, à l'Hôtel de Brossier, rue Charlot. C'est grand, fonctionnel, chic mais pas excluant. Ce n'est ni nouveau, ni riche ni tape-à-l'œil.

– Et puis, il y a le retour de la prof de chant Armande Altaï en directrice…

– Oui, elle revient avec beaucoup de sincérité et de parler-vrai. Je m'en réjouis.

– Le sport sera, cette année, obligatoire…

– Les élèves, on va les faire courir dans Paris! C'est une idée du prof de sport, Christophe Pinna. On va leur mettre des rollers… ça peut faire de belles images pour la quotidienne. On va exploiter Paris comme un personnage, comme un décor.

– Les parrains seront Christophe Maé et Rihanna…

– On leur a proposé, et ils n'ont pas hésité un instant. Tous les deux ne sont pas des petits singes arrivés seulement parce qu'ils sont jeunes et marchent bien. Les deux ont galéré. Rihanna, ce n'est pas un mannequin qu'on a mis sur scène. Pareil pour Christophe Maé. Il n'a pas volé son succès, il vient de très bas, de la vraie vie. Ils nous rappellent que même quand on n'a pas les moyens et qu'on n'est pas pistonné, on peut y arriver si on travaille et qu'on a un peu de talent.

Un reportage sur l'arrivée des élèves de la "Star Academy" à la rue Charlot en plein centre de Paris

La bande annonce de la "Star Academy 2008"

Ton opinion