Publié

JO de TokyoNina Christen est championne olympique en tir

La Nidwaldienne a remporté la compétition de tir à la carabine à 50 mètres. Swiss Olympic a désormais gagné 11 médailles au Japon.

par
Emmanuel Favre
(Tokyo)
Nina Christen, une tireuse en or.

Nina Christen, une tireuse en or.

AFP

L’extraordinaire moisson suisse continue à Tokyo.

Après une semaine de compétitions, les athlètes de Swiss olympic se sont emparés de 11 médailles. La répartition: deux en or, trois en argent, quatre en bronze. Et deux dont la couleur du métal ne sera connue qu’après les finales de simple (samedi à 12h) et de double (dimanche à une heure à définir) du tournoi de tennis féminin.

Il faut remonter à 1952, et les JO d’Helsinki, pour trouver la trace d’une quête plus nourrie. En Finlande, les Helvètes avaient accédé 14 fois au podium.

En danger en qualifications

Au Japon, la 11e médaille est en or. Elle a été glanée par Nina Christen (27 ans) sur le pas de tir du Asaka Shooting.

Une semaine après avoir collecté le bronze à l’issue de la compétition de tir à la carabine à 10 mètres, la Nidwaldienne a été bluffante dans l’épreuve à 50 mètres à trois positions. «On s’habitue aux médailles, rigole-t-elle. Celle de bronze était un peu inattendue et cela m’a motivé pour la suite. Mais cela m’a aussi un peu chamboulée. Je me suis posé pas mal de questions. Je me faisais du souci jusqu’à samedi matin. Mon matériel n’était pas vraiment prêt, j’ai perdu pas mal d’énergie.»

Nina Christen.

Nina Christen.

AFP

Dans sa discipline de prédilection, la championne d’Europe de 2017 a bouclé la phase de qualification à la 6e place, après avoir longtemps figuré en dehors de la zone des élues, avant d’aligner les tirs parfaits en finale. «A ce stade, je n’avais plus rien à perdre», résume-t-elle sobrement.

Les points des trois médaillées en finale.

Les points des trois médaillées en finale.

‹‹Mon père est menuisier. Il m’a fabriqué une armoire à médailles en bois››

Nina Christen, championne olympique de tir

Elle a d’ailleurs affiché du calme, de la sérénité et de la précision qui lui ont même permis de battre le record olympique avec une fiche de 463,9 points et enrichir sa collection de trophées. «Mon père est menuisier, narre-t-elle. Il m’a fabriqué une armoire à médailles en bois, avec des portes en verre, quand j’ai commencé à en amasser. Là il y en aura deux de plus.»

Sur le podium, elle a été entourée par deux Russes, Yulia Zykova (2e) et Yulia Karimova.

1 / 11
Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré, médaillées de bronze du tournoi de beach-volley

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré, médaillées de bronze du tournoi de beach-volley

AFP
Viktorija Golubic et Belinda Bencic, médaillées d'argent en tennis (double)

Viktorija Golubic et Belinda Bencic, médaillées d'argent en tennis (double)

AFP
La Genevoise Nikita Ducarroz, médaillée de bronze en BMX freestyle

La Genevoise Nikita Ducarroz, médaillée de bronze en BMX freestyle

AFP

Ton opinion

43 commentaires