Jeux vidéo – Nintendo ne fera jamais façon de ses manettes Joy-Con

Publié

Jeux vidéoNintendo ne fera jamais façon de ses manettes Joy-Con

Big N a avoué à demi-mot que des ratés de l’accessoire de sa gamme de console Switch resteront inévitables.

La version Oled de la console hybride Nintendo est en vente pour quelque 400 francs.

La version Oled de la console hybride Nintendo est en vente pour quelque 400 francs.

nintendo

Les manettes Joy-Con, c’est comme des pneus, ça s’use au fil de l’utilisation. C’est en substance le message transmis par Big N au sujet du bug baptisé «Joy-Con Drift» qui conduit à des mouvements fantômes inopinés sur la console de jeux.

Nintendo ne s’est jamais beaucoup épanché sur le problème qui a fâché de nombreux joueurs et qui a généré des plaintes collectives depuis le lancement du premier modèle Switch de la gamme.

Dans un échange de questions-réponses relatives à son modèle Switch Oled qui vient d’être commercialisé (lire nos impressions), la firme nippone reconnaît n’avoir pas définitivement réglé le problème. Elle dit apporter régulièrement des améliorations aux Joy-Con pour tenter de les rendre plus fiables.

Son cadre dirigeant Ko Shiota s’est servi d’une analogie au monde automobile pour expliquer les difficultés de fiabilité rencontrées. «Par exemple, les pneus de voiture s’usent au fur et à mesure que la voiture se déplace, car ils sont en friction constante avec le sol pour tourner. En partant de ce principe, nous nous sommes demandé comment améliorer la durabilité, et non seulement cela, mais aussi comment faire coexister l’opérabilité et la durabilité».

Les joysticks livrés avec la Switch Oled sont ainsi censés être plus robustes que ceux de la Switch Lite de 2019, eux-mêmes améliorés depuis la Switch originale de 2017.

(laf)

Ton opinion

2 commentaires