Japon: Nissan prévoit une hausse de 4% du bénéfice net
Actualisé

JaponNissan prévoit une hausse de 4% du bénéfice net

Nissan a prévu lundi une hausse de 4% de son bénéfice net en 2014-2015 grâce à de meilleures ventes sur ses principaux marchés à l'exception du Japon, après un bond de 14% lors de l'exercice précédent grâce à la dépréciation du yen.

Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, le constructeur d'automobiles japonais dont le français Renault est le premier actionnaire vise un bénéfice net de 405 milliards de yens (3,5 milliards de francs). Lors de l'exercice précédent, d'avril 2013 à mars 2014, le bénéfice net a bondi de 14% à 389 milliards de yens.

Pour l'exercice en cours, le deuxième constructeur japonais s'attend à une progression de 8,9% de ses ventes en volume, tirées par des hausses en Chine, aux Etats-Unis et en Europe, et malgré une baisse attendue des ventes au Japon après une hausse de taxe sur la consommation (équivalente à la TVA française).

Il a précisé que sa production mondiale s'appuierait sur deux nouveaux sites manufacturiers, au Mexique et au Brésil, et que pour doper ses ventes, il comptait sur la sortie de nouveaux modèles, par exemple les crossover Qashqai et Rogue, la citadine bon marché Datsun GO dans les pays émergents et la berline de luxe Infiniti Q50.

Son chiffre d'affaires pourrait in fine gagner 2,9%, à 10'790 milliards de yens, tandis que son bénéfice opérationnel, soutenu par des réductions de coût dans le domaine manufacturier et malgré une évolution des taux de change moins favorable, pourrait progresser de 7,4% à 535 milliards de yens.

Dépréciation du yen

Lors de l'exercice écoulé, les ventes de Nissan ont progressé de 5,6% en volume, tirées par de bons résultats au Japon, en Chine et aux Etats-Unis.

Dopé par la forte dépréciation du yen, son chiffre d'affaires a bondi de 20% à 10'482,5 milliards de yens et son bénéfice opérationnel de 13,6% à 498,4 milliards de yens. (ats)

Ton opinion